Apprendre l’informatique à des personnes âgées, 2ème partie

Il y a environ un an et demi, j’avais écrit cet article. Il est maintenant temps de faire le bilan et de raconter la suite.

Je me suis rendu compte que j’ai trop forcé sur la théorie au début. Beaucoup de théorie et peu de pratique ne mène pas à grand chose au tout début de l’apprentissage. Il faut bien sûr parler de tout mais ne pas forcément en dire trop, puis laisser le débutant autonome avec sa machine, même s’il ne sait pas encore en faire grand chose. C’est la pratique régulière tout seul qui lui est le plus utile, agrémenté de vos judicieux conseils lorsqu’il est coincé et doit vous appeler, et saupoudré de cours sur un seul domaine de temps en temps.

Si on se réfère à mon précédent article, voilà le bilan :

1. Le matériel :

  • Ils n’ont aucun problème pour les branchements de la souris et du câble réseau ;
  • Pas de problème non plus pour manier la souris ;
  • Ils n’écrivent pas bien vite au clavier mais ça reste correct.

2. La multitude de données affichées à l’écran :

  • Sur le bureau tout va bien, sur des applications connues c’est correct, par contre dès qu’il s’agit d’un site internet ou d’une nouvelle application, ils sont perdus ;
  • Ils utilisent bien les ascenseurs

3. Retenir des concepts plutôt que des procédures :

  • Aïe ! Il y a encore beaucoup à faire !

4. Un clic ou deux

  • Ils ont parfois du mal à savoir s’il faut cliquer avec le bouton gauche, avec le bouton droit, et s’il faut faire un double clic.

5. Le regard n’est pas un curseur

  • Aucun problème. Ils ont surtout un problème de vue :-)

6. Les arborescences

  • En théorie ils semblaient avoir compris, mais en pratique ça a été une autre histoire ! J’y reviens dans la suite de l’article.

7. Utilisation du clavier en fonction de la fenêtre affichée

  • Ils utilisent encore trop peu d’applications pour se prononcer correctement.

8. Dissocier machine, système d’exploitation et logiciels

  • Pas de problème

9. Compatibilité entre types de fichiers et logiciels

  • Ils ont compris qu’un type de fichier est associé à un logiciel, mais ils sont souvent dépités du nombre de types de fichiers existants, ça leur parait vraiment lourd.

.

Voilà maintenant des conseils qui vont permettre au débutant dont vous vous occupez, de progresser en toute sécurité, sans pour autant vous appeler trop souvent :

Paramétrer le système pour qu’il soit le plus simple et le plus pratique possible :

- Si possible, donnez au débutant un compte invité si le système d’exploitation est Windows (sous Linux la question ne se pose pas ! ). Le compte invité a plusieurs avantages non négligeables :

  • Il est moins sujet aux virus
  • Il est moins sensible aux mauvaises manipulations
  • Il empêche les petits cousins d’installer n’importe quoi

Le compte administrateur n’est presque jamais utile, sauf pour certaines mises à jour, ou pour installer de nouveaux programmes, ce qui n’arrive que très rarement.

- Si la personne âgée a des problèmes de vue, paramétrez le curseur pour qu’il soit le plus gros possible et avec le plus de contraste possible avec le reste de l’écran. Paramétrez aussi des grosses polices. Le débutant se fiche pas mal de l’esthétique pourvu que ça marche :-)

- Faites un classement dans le menu Démarrer

- Sur le bureau, mettez des raccourcis vers toutes les applications le plus utilisées. Vous allez voir, il n’y en aura pas beaucoup. Le bureau est un point d’entrée bien visible et facile à manier.

- Pour dormir sur vos deux oreilles, faites régulièrement une copie de sauvegarde des données du débutant, sur clé USB ou autre. N’oubliez pas de sauver les données annexes comme les marque-pages du navigateur internet, ou encore les contacts d’un carnet d’adresses.

Le dépannage

De temps en temps, vous allez devoir dépanner le débutant. Et comme c’est vous qui avez décidé de le former, il n’hésitera jamais à vous contacter, même si vous êtes à l’autre bout du pays à profiter de vos vacances. Hééééé oui. Heureusement vous êtes une personne sympa, alors vous prenez sur vous. Dans votre malheur, la plupart du temps les problèmes sont vraiment mineurs.

Le plus pratique pour dépanner efficacement est d’utiliser un logiciel de prise en main à distance, comme TeamViewer dont j’ai parlé dans un autre article il n’y a pas longtemps. Il est vraiment très simple à mettre en oeuvre, et pouvoir bouger une souris à distance est toujours très impressionnant pour le débutant, qui vous élèvera alors au rang de grand manitou de l’informatique. C’est en outre très bon pour votre cote de popularité auprès de la famille et des amis de la personne âgée :-)

Si vous pouvez seulement dépanner par téléphone, ça devient vite beaucoup plus difficile, car le débutant a très souvent du mal à exprimer son problème et perd vite pied face à une situation inconnue. Le tout est de rester calme et d’être méthodique dans la recherche du problème et de la solution. Ne négligez jamais les branchements et la saisie des identifiants et des mots de passe, ça peut vous faire gagner beaucoup de temps !

Ne jamais trop assister le débutant

Il faut bien faire comprendre au débutant que c’est son ordinateur et que le but est qu’il puisse devenir complètement autonome. S’il vous demande d’effectuer certaines opérations, comme classer ses photos par exemple, dites-lui donc tout simplement non, dites-lui que c’est à lui de le faire, mais que vous pouvez faire ensemble une séance pratique uniquement dédiée à ça pour apprendre comment faire. A l’issue de cette séance, le débutant doit véritablement être en mesure de réussir. Prenez les mesures nécessaires, elles peuvent se chiffrer en demi-journées dans certains cas. Mais bon, comme vous êtes vraiment une personne sympa, vous prenez sur vous :-)

Expliquer les arborescences

Ma grand-mère a eu beaucoup de mal à comprendre le fonctionnement des arborescences. J’ai eu beau lui dire que c’était exactement la même chose que d’avoir un tiroir contenant des classeurs contenant eux-mêmes des feuilles, ça n’a pas pris de cette manière. J’ai fini par trouver un exemple qui a bien fonctionné :

Récupérez sur internet une image d’un objet simple, un biscuit par exemple. Ensuite, créez un dossier « cuisine ». Dans ce dossier cuisine, créez un dossier « frigo » et un dossier « placard ». Dans ces dossiers, créez des étagères (« étagère_1″, « étagère_2″, « étagère_3). Sur une ou deux étagères, placez une « boite ». Ca vous fait une très jolie cuisine ! Naviguez avec le débutant dans cette arborescence. Vous allez voir, transposé à la vie réelle, les niveaux d’imbrication seront beaucoup mieux assimilés. Une fois que ceci est bien compris, le but du jeu est de faire positionner l’objet récupéré d’internet, dans une des boites que vous aurez choisi.

Après, corsez un peu les choses en montrant que les dossiers n’ont pas de notion de taille (hormis celle du disque dur mais cela n’a pas du tout d’importance pour la présentation), en déplaçant un dossier, par exemple le dossier « placard » dans le dossier « frigo ». Ca fonctionne !

Une fois que l’utilisateur aura bien compris et manipulé, continuez avec des dossiers un peu plus abstraits, comme le classement de photos en sous-rubriques par dates par exemple.

Une seule manière de faire

Souvent il existe plusieurs chemins pour arriver au même résultat. N’en apprenez qu’un seul au débutant, choisissez le plus simple pour lui. Une fois qu’il le maitrisera, il sera susceptible d’apprendre un autre chemin, et de choisir ensuite celui qui lui semble le plus pratique.

.

Voilà, on pourrait dire encore beaucoup de choses, il y aura certainement un 3ème article qui sera orienté sur l’utilisation d’internet. Actuellement mes grands-parents utilisent internet quasi exclusivement pour la messagerie électronique, et très peu pour consulter des sites. Encore un vaste programme !

14 réflexions au sujet de « Apprendre l’informatique à des personnes âgées, 2ème partie »

  1. Wow, incredible weblog format! How lengthy have you been blogging
    for? you make blogging look easy. The total look of your web
    site is fantastic, as well as the content material!

  2. dis-moi ? les retraités de 60 et plus, de nos jours, ils ont vu arriver l’informatique dans leur bureau dès le jour où IBM a inventé le PC.

    En revanche, les sites de l’administration ne toujours pas acccessibles aux personnes handicapées malgré la loi de 2005. Peut-être est-ce que ça handicape tes anciens et que là est la raison poour laquelle isl sont perdus devant internet ?

  3. @Rachel Vogier :
    Bonjour, et désolé pour le temps de réponse, je n’ai pas eu l’occasion de m’occuper correctement du blog ces derniers temps.
    Je ne donne malheureusement pas de cours. Et prendre des cours d’informatique en ligne me parait assez hasardeux, il vaut mieux avoir quelqu’un à côté de soi pour les diverses manipulations.

  4. j’ai86 ans depuis 18 mois je sus sur interneton ma expliquaitqu’elle petites
    choses mais ensuite je me suis debruiller seule ceque j’ai trouver ce n’est mais ce n’estpasmalmais j’ai encore beaucoupa apprendre
    pas trop malvu mon grand âgemais je suis fieremalgre moi car on ma nformer
    effectivement bien des personnes âges ont des difficulter pour apprendre
    mais maintenant arriveraun tournantou cela est complquer
    de prendre une perssonne pour des explications qu’elle petit trucs j’ e
    charmanteamie qu’elle que fois qui vientmais elle est très occupes bravos pour ce que vous faites vous êtes formidableje ne peut pas me deplacer et serais
    d’apprendre en ligne merci encore cela ma fait très plaisir.J’aimerais avoir une réponse.

  5. Bonjour,
    Grand Merci pour vos articles enrichissants qui me sont bien utiles.
    Je suis moi même retraité, dans l’informatique pour le plaisir depuis 1983, et j »aime aider les débutants.
    Il faut vraiment s’armer de patience, mais on y arrive.
    Cordialement

  6. Bonjour, merci pour les deux articles, ils m’ont vraiment aidé, en effet depuis près d’un mois une association de loisirs locale (dans le 76) m’a aidé à ouvrir une section de formation à l’informatique et plus particulièrement au multimédia destinée à des personnes agées (ainsi qu’aux plus jeunes) et je m’aperçois que les points que vous évoquez sont essentiels et que je me heurte aux mêmes difficultés que vous. Mais c’est avec beaucoup de passion que j’anime ces sessions. @ bientôt

  7. Merci beaucoup LeLoup tes conseils me sont très utiles pour l’apprentissage de mes parents.
    Par contre, j’ai une difficulté supplémentaire à gérer pour ma mère : elle n’a plus de mémoire immédiate.
    Du coup, je fais des fiches imprimées pour chaque usage, avec un sommaire et classées dans des intercalaires alphanumériques (pour pouvoir ajouter des fiches sans problème de numérotation). Ca se limitera aux emails dans un premier temps.
    J’ai créé une page igoogle avec agenda partagé, accès vers les emails, etc…
    D’autre part, comme je pense que gérer les pièces jointes n’est pas pour tout de suite, j’ai créé un blog « fermé » ou toute la famille peut poster ses articles. Mes parents ne pourront peut-être pas publier mais en tout cas, ils auront des photos et des nouvelles de tout le monde. Voilà… je vais voir comment ça évoluera. A plus tard :)

  8. MERCI pour les super geniaux bons conseils
    j’ai offert un ordi a ma soeur et son mari pour leur 70ans et ils progressent avec plaisir selon vos bons conseils MERCI pour eux

  9. @kazounet : merci ça fait vraiment plaisir ! En ce qui concerne les jolis permaliens, je crois que c’est un peu tard pour changer. Tu n’aimes pas les chiffres et les points d’interrogation ? :-)

  10. Très bonne série d’article. S’applique également aux débutants total et aux personnes moins âgées mais qui n’ont pas la fibre informatique. Je bookmark.

    HS: et sinon quand est-ce que tu nous fait des beaux permaliens? ;-)

  11. Excellent article !

    Moi même qui travaille dans l’informatique. J’ai souvent été obligé d’apprendre à des débutants le B-A BA d’utilisateur comme tu la dit il faut surtout s’armer de patience et le laisser refaire les manipulations juste après lui avoir montrer. En tous cas très bon blogue, et bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>