Brûler de l’eau salée, c’est possible

Source de l’info: Science et Vie

C’est par hasard que John Kanzius, un retraité américain, en imaginant un appareil permettant de guérir des tumeurs cancéreuses, a découvert que cet appareil pouvait en fait mettre le feu à de l’eau salée. Plus précisément, c’est l’hydrogène qui brûle, après soumission de radiofréquences de son appareil.

Malheureusement, l’énergie dégagée est inférieure à celle utilisée pour déclencher l’inflammation. Malgré tout, cette invention reste très utile dans la recherche de l’exploitation de l’hydrogène, source potentiellement inépuisable d’énergie.

La preuve en images (positionner la vidéo à 49 secondes):

4 réflexions au sujet de « Brûler de l’eau salée, c’est possible »

  1. heuuuu ! on a déjà réussi a épuiser le pétrole en quelques décennies, maintenant on s’attaque à l’eau lol, la seule chose indispensable à la vie, plein de gens n’en on meme pas pour boire ! et vous croyez que son inventeur, Dieu !! n’a pas protégé son invention ? le soleil comme energie ne vous suffit pas ? avez vous vu l’appareillage pour faire tourner ce petit moteur sterling lol, un générateur énorme de hautes fréquences, une flamette lol, l’eau éteint le feu alors que c’est constitué d’hydrogène et d’oxygène, bizarre non ? allez a plus

    • Ceci est un exemple pour l’expérience et non le système définitif pour brûler cet hydrogène. De l’eau c’est la seule source potentielle d’énergie que possède la terre, propre en plus ! Et 75 % de la terre la compose, alors histoire de boire, là il y a autre chose à penser…

  2. Moi ce qui m’intéresserait, ce serait un moyen de lyophiliser un feu, pour en faire de la poudre. Comme ça, tu en jettes deux ou trois cuillères dans un barbecue, tu verses un peu d’eau et hop, tu mets tes brochettes à cuire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>